CITATIONS :
" Quand un journal féminin lui demanda "sa plus belle lettre d'amour", il écrivit la lettre - autre chef-d'oeuvre - d'un jeune homme qui parle uniquement à la jeune fille des voitures et des propriétés de son futur beau-père. Ceux sont les paradoxes de Vialatte capable de faire une "histoire" pour une erreur d'un sou, il était d'une générosité folle, et pas seulement avec ses amis. (...) Il se tourmentait pour ses amis comme un père se tourmente pour ses enfants. Et il les aidait avec un tel naturel que cela semblait aller de soi. "1


" Si vous avez à parler d'un sujet, commencez donc par n'importe où. Voilà qui facilite les choses. (…) Par exemple : " le soleil date de la plus haute antiquité. " (...) Parti de prémisses si fermes et si catégoriques pour arriver au sujet même, vous serez obligés de l'extérieur à faire de tels rétablissements de l'esprit et de l'imagination que vous trouverez en route mille idées à la fois plaisantes et instructives qui vous seraient jamais venues sans cela. Je ne vend pas la recette, je la donne. Cette contrainte extérieure, qui est comme celle de la rime, vous aidera, loin de vous entraver. C'est la nécessité de la rime qui a fait naître les plus beaux vers. "2



" Les ménagères n'ont pas osé toucher la poêle avec le Serment du Jeu de Paumes ou le portrait de madame de Maintenon
et autres tableaux historiques. Elles les ont exposés au salon, dans le couloir, dans la salle de bain, il n'y a qu'une chose qu'elles n'ont pas faites, c'est d'en essuyer les casseroles. (...) Les femmes ont donc déchiré les draps de lit pour en tirer des torchons de
cuisine, des torchons blancs qu'on salit sans peur. (...) J'apprends tout ça par les journaux de mode. Seulement maintenant, on fait des draps de lit historisés, rayés, à pois, plumetis, ouvragé et couleur champagne, avec un blason pour monsieur et un bouquet de fleur pour madame. Alors, où prendra-t-on les torchons de cuisine ? Faudra-t-il essuyer quand même le derrière de la poêle avec un bouquet de fleur ? Sans parler du blason de monsieur ? On voit par là que la civilisation est arrivée dans une impasse. On arrête pas le progrès, il s'arrête de lui même. Par un mécanisme intérieur. "3

 
1 Georges Allary, Entretiens, Subervie, 1976
2 Et c'est ainsi qu'Allah est grand, p.162
3 François Béal, Vialatte que j'aime, p.123